Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 15:28

Diaporama et photos de Tango  

Paroles et musique Gregory Leps

Танго разбитых сердец  ( Le tango des coeurs brisés)

Pour continuer dans la foulée du précédent post et récidiver avec le tango en compagnie du chanteur Leps... Bonne dégustation ! 

 

Hommage au Tango argentin : diaporama photo

Un Tango...... "El Choclo"

 

Autre article tango

Andrei Mironov chante Mauvais tango



Repost 0
Published by Jean-Marc - dans chanson russe
commenter cet article
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 15:04

Tango russe

http://forum.ge/uploads/post-73-1174769068.jpg

J'aime le tango argentin, et c'est une merveille de conjuguer cette passion musicale et dansante avec l'âme slave et la langue russe.

 

Voici une étonnante vidéo avec le comédien Andrei Alexandrovich Mironov (1941-1987), acteur russe de l'époque soviétique.


Extrait des "Douze chaises" (1977), une série télévisée réalisée par Mark Zakharov.

 

C'est émouvant, et drôle ! une découverte qui éclaire une passable journée au bureau...

 

 

Vidéo Tango Alexandrovich Mironov

 

Andrei Mironov (Андрей Миронов), célèbre acteur russe à la fin de l'ère soviétique était aussi un chanteur populaire.

Article Andrei Mironov

Voir l'article wikipedia Andrei Mironov ( en anglais)

 

Repost 0
Published by Jean-Marc - dans chanson russe
commenter cet article
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 12:55

Oblast de Tver, rivière Mologa

A l'heure où blanchit la campagne...

 

Un matin de juillet vers 5h, je sors pour m'aérer et stupéfait par la beauté du paysage embrumé, je m'empare de mon appareil photo pour saisir sur le vif ces moments de nature en grâce.

 

brume-taiga4.JPG

Au fond du potager la brume plane sur les champs russes comme une nappe de coton

palpable dans l'air matinal

 

brume-taiga3.JPG

Un tableau ! avec ses couches de couleur superposées. On peut presque sentir le geste de la main libre et souple qui a tenu le pinceau...

 

brume-taiga-copie-2

La ferme émerge encore toute endormie sous la clarté nébuleuse du soleil

 

brume-taiga6.JPG

Des couleurs fauves africaines

 

brume-taiga-2.JPG

Une brume qui s'élève du fleuve comme une invocation au jour qui vient de naître

 

brume-taiga5

Un banc de brume où se tapit le mystère de la vie. Quelles créatures fabuleuses ont un jour hanté cette rivière  ?

Repost 0
Published by Jean-Marc - dans taïga
commenter cet article
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 11:10

Sans commentaire !

 

Pour en savoir plus sur la situation à Moscou en Russie, voir le blog en français de Plume de loin
Repost 0
Published by Jean-Marc - dans Moscou
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 14:21

Voyage en Russie été 2010

 

Chaleur estivale et incendies en Russie

 

De retour à Paris après un séjour d'un mois en Russie. Nous avons eu la chance d'échapper aux terribles incendies qui ravagent les forêts russes, même si les fumées d'incendie se sont propagées jusqu'à la rivière Mologa, au bord de laquelle se situe notre datcha. Le soleil était comme occulté par un filtre qui en troublait l'éclat.  Heureusement les abords du village n'ont jamais été menacés, et nous n'avons eu à nous plaindre que de la chaleur accablante (35° degrés en moyenne) et surtout persistante.

 

riviere-mologa2

rivière Mologa oblast de Tver

 

Taiga russe

Débarqués, début juillet, dans ce havre naturel, au nord de la région de Tver et proche des oblasts de Novgorod et de Vologda, la chaleur nous d'abord accueillie avec ses séductions estivales auxquelles s'ajoutait le charme de journées sans fin, de nuits blanches. Les baignades dans la rivières étaient là pour nous rafraichir à midi comme minuit. Les insectes bourdonnaient partout parmi les fleurs sauvages éprouvant une certaine délectation à s'en prendre à ma peau blanche de parisien au doux parfum exotique, sans doute plus tendre que celle du villageois noircie par les travaux des champs. Mais quelques piqures ce n'est rien quand la rivière est là pour apaiser les démangeaisons tenaces...

 

riviere-mologa

La Provence en Russie

Il faisait bon à l'ombre de la terrasse, et je savourais le plaisir de contempler le potager, les rives de la Mologa, la barrière verte des sapins, frontière d'un monde immense, d'une nature encore sauvage en son cœur. Je me laissais bercer par les mots, les lettres de mon moulin, ces lettres provençales d'Alphonse Daudet empreintes du parfum de la Lavande et du chant des cigales. Et je souris encore à l'entame de la première lettre quand Daudet met les pieds dans le moulin abandonné jonché de poussières : " Ce sont les lapins qui ont été surpris".

 

Mode de vie traditionnel russe

C'était le repos complet et les nouvelles du monde me semblaient bien lointaines. Peu à peu je me suis glissé dans la peau d'un autochtone, car dans ce coin reculé pour vivre c'est à dire survire, il faut tout faire et savoir faire : entretenir le potager, pêcher le poisson, le nettoyer, le fumer, faire du feu, bricoler...et pour s'aventurer dans la forêt, mieux vaut savoir utiliser un fusil ou courir très vite ( les loups rôdent l'hiver par grand froid et l'été on n' est pas à l'abri de croiser un ours...) Cette année j'ai manqué de surprendre le "babior", le castor qui a élu domicile au bord de la rivière...je n'ai surpris que son plongeon à l'aube où la brume rampe encore sur la rivière. Ce mammifère charmant  me fascine depuis l'enfance et j'aimerais tant l'apercevoir. C’est un animal mythique qui évoque tant  les forêts et les grands lacs d'Amérique du nord, les coureurs des bois...

 

Les moscovites fuient la capitale

Bref dans mon petit coin de Russie nous vivions comme en autarcie, loin de la première route goudronnée...et c'est peu à peu que nous avons pris la mesure de la catastrophe présente, des forêts en flammes et de l'enfer que vivaient les moscovites asphyxiés par la chaleur, la pollution et les fumées d'incendie...Au plus fort de canicule et des fumées toxiques, les moscovites ont fui la ville, tout ceux qui ont la chance d'avoir une datcha éloignée de cette métropole, véritable forge infernale.

 

Les pêcheurs débarquent

Les pêcheurs ont débarqué, heureux de trouver un sursis ici, parfois de camper sous la tente pour respirer l'air rafraichi de la nuit. La situation nous semblait  toujours plus inquiétante à Moscou, où les propos officiels rassurants sonnaient comme un déni de la réalité, d'une situation désastreuse...Car si l'écologie n'est pas très bonne en temps ordinaire, que dire dans une situation aussi exceptionnelle ?

 

L'aventure du retour

Ce n'est pas sans appréhension que c'est fait le voyage de retour, car nous devions après 6 ou 7 heures de route à travers d'immenses forêts, attraper à temps un avions à Sheremetivo et de là décoller pour Prague puis Paris. Partis au matin, nous avons cahoté sur les routes de terre ; de la brume d'incendie, mais lointaines...Les flammes des incendies ne sont pas venues lécher nos roues.

A l'aéroport, après les contrôles de routine, nous avons embarqué, puis décollé presque à la verticale. Est-ce un pilote de chasse en manque de voltige aérienne qui est aux commandes ? Non c'est bien un pilote de ligne qui s'est efforcé de placer son appareil hors de portée des fumées d'incendie qui entourent la métropole de Moscou comme un bain de vapeur dantesque.

 

Quels moyens matériels en Russie pour combattre les incendies ?

On a eu chaud. Le brasier était ailleurs, dévastant des villages entiers où les isbas ont brûlé comme des allumettes plongeant des familles dans une détresse noire. Et que dire des zones irradiées par le nuage radioactif de la centrale de Chernobyl en 1983 et menacées par les incendies projetant à nouveau dans l'atmosphère les particules de la catastrophe ? Et pour combattre cette fournaise, quels moyens matériels ? 4 bombardiers d'eau, des dizaines de milliers d'hommes armés de pelles et de sceaux remplis de sable...4 bombardiers d'eau. Ne sont-ce pas là les moyens pour combattre les incendies dans un département du sud de la France ?

C'est avec un sentiment de dégoût et de rage que je pense à ces forêts qui partent en fumée, à ces russes, villageois ou citadins, condamnés à survivre dans les pires conditions à Moscou et ailleurs.  La venue prochaine de l'automne est-elle le seul espoir de ces hommes et femmes russes d'Europe orientale ?

Jusqu'à la prochaine fois...

Repost 0
Published by Jean-Marc - dans taïga
commenter cet article
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 13:19

Photos et impressions de voyage

Saint Petersbourg joyau impérial de la Russie

Une ville romanesque !

IMG_0364.jpgMa découverte de la ville de St Petersbourg en Russie, au cours de l'été 2009, reste pour toujours gravée dans ma mémoire. C'est une rencontre comme on en fait peu dans une vie. Quelle merveille ! La réalité dépasse tout ce qu'on peut imaginer même nourri de romans russes, d'auteurs comme Dostoïevski ou Tolstoï. Peterbourg, comme disent les russes, a un cachet unique, romanesque, historique - c'est une autre Russie qui se déploie majestueuse, d'un charme insolent - à mille lieux des sempiternels clichés sur la Russie.

 

L'été on ressent pleinement  la nonchalance de l'âme russe qu'évoquent les écrivains - c'est une ville si agréable pour se promener, explorer, découvrir presque à chaque coin de rue. Les parcs et les jardins sont magnifiques peuplés d'étudiants et de femmes fleurissants de jeunesse.

 

Saint-Pétersbourg une ville archipel

Il n' y a pas que le musée de l'Ermitage ou l'église du Sauveur-Sur-le-Sang-Versé. Cette ville est irréductible à tout guide de voyage, avec ces hauts lieux touristiques obligatoires. On a une impression d'immensité, à laquelle la Neva et la fameuse de Perspective Nevski concourent beaucoup. C'est un centre ville qui s'étend partout inervée d'avenues et de canaux, car Saint pétersboug, que certains nomment la Venise du Nord, est construite sur 7 îles.

La ville de Dostoïevski

IMG_0348.jpgJ'ai eu la chance d'habiter à Saint-Pétersbourg non loin de la station de métro Dostoïevskaïa et de l'appartement où Dostoïevski a rédigé son roman les frères Karamazov. C'est légèrement à l'écart du centre proprement dit, mais à proximité de Nevski Prospect. Ce quartier respire encore un esprit bohème très péterbourgeois et garde une authenticité remarquable dans un décor romesque où dominent les immenses facades des immeubles dont quelques fleurons architecturaux Art Nouveau .

 

Comme à Moscou le métro impressionne et certaines stations n'ont rien à envier aux palais, mais le grand plaisir reste la promenade, même si remonter en tramway la Perspective Nevski est une expérience vertigineuse . L'avenue se déploie majestueuse et impériale,  impressionne vraiment , malgré les bars branchés et les boutiques des fashion victimes. On voyage à travers le temps et l'espace ; Paris se métamorphose en maison de poupée, voir en village de nains de jardin !

Saint Pétersbourg troisième Rome

IMG_0465.jpgSaint Pétersbourg est indescriptible. Un roman de plusieurs centaines de pages y suffirait à peine...C'est bien une troisième Rome qui n'a rien à envier à la capitale romaine fondatrice et à la seconde Rome, la ville des empereurs byzantins, Constantinople. Quelques monuments revendiquent clairement cette ambition, pas forcément les plus gracieux comme la Cathédrale Saint-Isaac.

 

Je suis loin d'avoir tout vu, mais Saint pétersbourg est davantage une ville qui se savoure...Je reviendrai ! le temps d'une saison russe.

 

 

Photos voyage Saint Pétersbourg

 

La rivière Fontanka près de Nevski Prospect

IMG_0314.jpg

Vue sur la Fontanka

IMG 0364

 

Près de la maison musée Pouchkine

IMG 0514

 

Statue du poète Pouchkine

IMG 0512

 

L'église du Sauveur-Sur-le-Sang-Versé

C'est la photo qui est bancale et non l'église !

IMG 0511

 

Parc près de l'Institut Smolny

On aperçoit la cathédrale de Smolny, une belle réalisation de l'architecte italien Rastrelli à Saint Pétersbourg

IMG 0470

 

Cathédrale Saint Isaac

Contruite au XIXe siécle et conçue par l'architecte Auguste de Monferrand, la cathédrale Saint-Isaac est haute de plus de 100 mètres. Cet édifice monumental peut accueillir plus de 10000 fidèles.

Le jardin est bien agréable qui borde la Neva...

 

IMG 0518

Le palais de l'Amirauté

IMG 0520

Quelques facades de bâtiment à Saint Pétersbourg

IMG 0312

 

IMG 0310-copie-1

Une belle facade dans Nevsky Prospect

IMG 0361

Vue sur Saint Petersbourg depuis le toit de la cathédrale Saint Isaac

IMG 0527

La place de l'Ermitage et le palais d'hiver

Le palais d'hiver est une réalisation de l'architecte Rastrelli - commandée par l'impératrice Elisabeth.

IMG 0378

Vue sur le théâtre Alexandriinski

photographié depuis la place Ostrovskovo

IMG_0345.jpg

 

Liens  Russie

Carte russie

Météo et climat Saint-Pétersbourg

 Saint Pétersbourg en  Russie

Photos Institut Smolny Saint Petersbourg

Photos palais Peterhof

Repost 0
Published by Jean-Marc - dans Saint-Petersbourg
commenter cet article
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 10:49

Formalités visa

 

Si aller en Russie, à destination de Moscou ou Saint Pétersbourg, est très rapide en avion depuis la France ( un vol direct Paris Moscou dure environ 4 heures), les formalités visa à l'ambassade de Russie peuvent décourager plus d'un voyageur. 

 

L'ambassade de Russie

Encore cet été, il m'a fallu faire le siège de l'ambassade de Russie à Paris pour obtenir le précieux sésame,mon visa pour la Russie, et comme l'affluence était grande en ce mois de juillet, me lever à 5 heures du matin pour arriver à 8h et pouvoir rentrer dans le sacro-saint sanctuaire avant la fermeture des grilles à 12 heures.

 

Bardé de mon invitation, j'ai dû compléter le nouveau formulaire de demande de visa russe qui a changé cette année, me présenter au guichet. Tout s'est bien passé, mais non sans appréhension...car même pourvu de toutes les pièces nécessaires : invitation en Russie, programme touristique, assurance médicale, passeport valide...on ne sent jamais complètement rassuré avant d'obtention définitive du précieux visa russe, dûment estampillé par l'ambassade de Russie.

 

Si le dossier est accepté, il ne reste plus qu'à payer, mais il faut encore revenir à l'ambassade, se lever tôt, faire la queue à nouveau, vérifier que tout est OK, les dates notamment, et enfin on se sent soulagé d'être sorti vivant et vainqueur d'un combat plus bureaucratique qu'épique.

 

Et année après année, il faut en repasser par là, remplir les mêmes formulaires...

 

Services visa

S'adresser à une société agréée dans l'obtention des visas et invitations pour la Russie. C'est à conseiller pour un premier voyage en Russie : ça évite des frayeurs, c'est plus rapide en général, surtout ça évite de faire la queue à l'ambassade, mais il faut payer !

 

Cette année, j'ai rencontré des personnes se présentant pour la deuxième ou la troisième fois à l'ambassade sans avoir pu encore déposer un dossier complet : pièces manquantes, fille d'attente interminable...Même quand tout se passe bien, en pleine saison touristique on est sûr de perdre au moins deux matinées...

 

C'est la raison pour laquelle je vais y réfléchir deux fois avant de me présenter à nouveau à l'ambassade. Je me demande s'il ne vaut mieux pas payer 30 ou 50 euros supplémentaire pour éviter tous ces désagréments et pertes de temps, énervements, quitte à nourrir les intermédiaires : alphavisa, action-visa, visa-express...

 

Sinon les agences de voyage se chargent généralement des formalités visas, mais il faut un passeport en cours de validité et une assurance voyage.

Visa Russie : pourquoi ne pas simplifier les choses ?

C'est le bon sens même. Mais pour que les conditions d'obtention du visa pour la Russie s'assouplissent, il faut qu'il en soit de même pour les russes qui souhaitent voyager en France et entrer dans l'espace de Schengen. Les russes ne faciliteront pas l'obtention des visas aux occidentaux, tant que leurs concitoyens seront assujettis à des conditions rigoureuses pour obtenir le visa Schengen : justificatifs des ressources ( fiches de paye), achat à l'avance des billets d'avion ( sans garantie que le visa soit accepté ) et paiement à l'avance du visa ( sans être sûr que le dossier soit accepté)...

 

Il est temps de réaliser que les échanges entre le France et la Russie sont une chance pour les deux pays que ce soit au niveau économique ( ce que les anglais ont bien compris avec leur pragmatisme ) que culturel, car la Russie est plus qu'un pays, c'est une...immense culture !

 

Ambassade de Russie à Paris

Site web de l'ambassade russe à Paris

 

Adresse :40-50 bd. Lannes, Paris 75116


Entrée du côté de l'avenue du Maréchal Fayolle


Métro : Porte Dauphine 
tel.: 01-45-04-05-50
fax.: 01-45-04-17-65
e-mail: ambrus@wanadoo.fr

 

Visa Russie

Visa Russie - Tout sur les visas russes,  documents, démarches à l'ambassade, invitation en russie, voucher russe, les différents visas pour voyager  en Russi.

 

Repost 0
Published by Jean-Marc - dans france-russie
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 15:07

Podcasts de langue russe

Apprentissage audio


Voici quelques podcasts pour apprendre la russe. Pour les débutants en russe, je recommande le premier site de podcasts. Le second de Tatiana Klimova, plus fourni, est très utile pour progresser. Les PDF fournissent un support de cours efficace.

Russepod - Apprendre le Russe

ScreenShot044.jpgVoici un podcast qui vous propose d'apprendre les bases de la langue Russe. Il s'adresse à tous les francophones. Ceux qui ont déjà appris le Russe et veulent l'améliorer et ceux qui n'ont aucune connaissance de cette langue pourront s'y retrouver.

 Par Serge Sarafanov.



Podcast-apprendre le russe

Russian Language Podcast

ScreenShot027.jpgUn podcast  pour ceux qui possèdent déjà les bases en grammaire et souhaitent améliorer leur niveau. Ce podcast est entièrement en russe.

Par Tatiana Klimova




Russian Language Podcast

Le Goût de la Russie Avec Podcasts langue russe Apprenez à  parler  !

Je n'ai pas encore testé ce podcast. Si la présentation est en anglais c'est bien pour apprendre le russe.

"Ce n'est pas un cours de grammaire ennuyeux", plutôt un "chat sur des sujets différents qui peuvent être entendus dans la vie quotidienne."

Le Goût de la Russie

 Le russe

methodes de russe
Repost 0
Published by Jean-Marc - dans apprendre le russe
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 14:37

Réalisatrice de films d'animation

kseniya-simonova-ukraines-got-talent-sand-animation.jpg

Lauréate du concours « Incroyable Talent » en Ukraine

Une découverte toute récente : Kseniya Simonova, née en 1985, est une jeune réalisatrice ukrainienne auteur de films d'animation sur sable.

Elle raconte ici une histoire émouvante qui a lieu pendant la guerre contre le Troisième Reich, avec une très belle bande son...




Kseniya Simonova

Kseniya-Simonova-WWII.jpg


Voici la vidéo de la prestation de Kseniya Simonova



Sur l'armée rouge et la seconde guerre mondiale

Photos et portraits de femmes

Voyage Russie

visa russie

Repost 0
Published by Jean-Marc - dans animation russe
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 10:28

Seconde guerre mondiale - femmes russes héros de l'Union soviétique

Photos et portraits de femmes


Natalya Meklin
Au fur et à mesure que j'appronfondis ma connaissance du cinéma soviétique, je prends mieux connaissance du choc qu'a été la seconde guerre mondiale pour la société russe. Par l'ampleur des destructions, le massacre des populations civiles et le nombre d'hommes tués au front - plus de 20 millions d'hommes, de femmes qui ont laissé de nombreux orphelins, un déséquilibre démographique durable, et combien de blessés, mutilés de guerre. A Saint-Pétersbourg ( Léningrad) plus d'un million de civils sont morts pendant le siège de la ville.

Au cours de ce conflit, de nombreuses femmes se sont illustrées dans des unités combattantes - fantassins ou aviatrices, ce que j'avais déjà remarqué il y a quelques années dans un film comme Stalingrad. En fait près d'un million de femmes auraient conbattu dans l'armée rouge.

Plus récemment j'ai regardé le remarquable film de Leonid BYKOV, Seuls les vieux vont au combat, sur une esquadrille aérienne qui forme aussi un orchetre musical et dont les pilotes les plus agés ont 20 ans. Un film où hommes et femmes, frémissants de jeunesse et de vie, doivent aller au combat sans grand espoir de survivre...

Aussi après quelques recherches sur Internet, j'ai trouvé de la matière sur ces femmes russes combattantes de l'Armée rouge.

Aviatrices de l'Armée rouge

Swp_marina_raskova_350.jpgMarina Mikhaïlovna Raskova (28 mars 1912 - 4 janvier 1943) fut une figure de l'aviation soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale. Fondatrice de trois régiments d'aviation entièrement féminins durant la guerre face à l'Allemagne.

Marina Raskova était une femme cultivée d'humeur joyeuse, s'intéressant à tout, aen particulier à la musique classique (virtuose du piano, elle avait suivi l'école de musique Pushkin). Elle parlait couramment le français et l'italien et avait étudié aussi bien la chimie que les disciplines militaires

 

 

 

 

 

 

 

Natalia Kravtsova et Irina Serebrovna

du 46ème Régiment d'Aviation de Bombardement de la Gardes

 

natalia-kravtsova-irina-serebrovna.jpg

Natalya Meklin -héros de l'Union Soviétique

meklin_01_350.jpg

Pilotes soviétiques avant le décolage

Femmes-pilotes-sovietiques-copie-3.jpg

Irina Sebrova , Natal'ya Meklin,Yevgeniya Zhigulenko et  Mariya Smirnova

Femmes-pilotes-sovietiques2.jpg

Un peu de détente au 46ème Régiment entre deux missions de bombardement, en 1943.

russe001l4aw-copie-1.jpg
Yevgeni Khaldei, Moscow - Time Life

Katia Krasnokutskaia près de son avion-ambulance, équipé de nacelles, fixées aux ailes pour le transport des blessés

russe006l6fl.jpg
Yevgeni Khaldei, Moscow - Time Life



Femmes snipers de l'Armée rouge

Mladshi-Serzhant.jpg Pendant la seconde guerre mondiale, on dénombrait plusieurs milliers de femmes sniper dans l'Armée soviétique.

Ci-contre Mladshi Serzhant.






Roza Yegorovna Shanina

Roza--Yegorovna-Shanina-sinper-copie-1.jpgRoza Chanina (avril 1924 - 28 Janvier 1945) était une femme sniper de l'armée rouge.
Après des études d'enseigante, elle devient responsable d'un centre d'enfants. Le 22 Juin 1943, elle s'enrôle dans l'armée rouge où elle rejoint un centre de formation de femmes sniper.. avant d'intégrer le 184e division de fusiliers en 1944.

Elle trouva la mort au combat en Prusse-Orientale, le 28 janvier 1945. Son journal de combat et plusieurs de ses lettres ont été publiés.

Roza Chanina avait quatre frères : Mikhaïl, Fedor, Sergueï et Marat. Mikhaïl mourut au cours du siège de Léningrad en 1941, Fedor fut tué la même année pendant la bataille de Crimée et Sergueï ne revint pas non plus de la guerre. Marat fut le seul survivant.

 

 





Femmes Snipers

Yakimova Faina, Shanina Rosa et Vdovina Lidya

 Yakimova-Faina--Shanina-Rosa--Vdovina-Lidya-copie-1.jpg


Femmes partisans lors de la libération de Minsk

femmes-partisans-liberation-minsk-copie-1.jpg


armee-rouge.jpg


Images et films d'archives sur les femmes de l'Armée rouge

Aviatrices soviétiques



Femmes soviétiques 1941-1945



Roza Chanina et hommage aux femmes snipers

Lyudmila Pavlichenko, sniper de l'Armée rouge



Cinéma Soviétique

Extrait du film du cinéaste et acteur Leonid BYKOV, Seuls les vieux vont au combat



Autre Extrait du film Seuls les vieux vont au combat

 

Russie

Carte Russie

Repost 0
Published by Jean-Marc - dans histoire
commenter cet article

Présentation Du Blog

  • : Destination Russie
  • Destination Russie
  • : Blog Russie. Carnet de voyage et photos de la Russie, culture et musique russes. Moscou, Saint-Pétersbourg, Sibérie, taïga...
  • Contact

Voyages en Russie

destination-russie-copie-1.jpg

Visa-Voyage-Russie.fr est un guide voyage et un site d'information sur le tourisme en Russie. Les infos essentielles sur les visas russes: invitation, voucher, visa russie ,Invitation Russie, les ambassades de Russie ...un guide pratique pour voyager en Russie en toute tranquillité.