Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 10:06

Une série TV russe sur la Grande Guerre patriotique


 

http://img1.1tv.ru/imgsize460x345/PR20110419121942.JPGLa chaîne russe Channel 1 diffuse cette semaine une nouvelle série qui a pour cadre la seconde Guerre mondiale et raconte les tribulations de deux  jeunes gens sur le territoire occupé par les Allemands, un pilote Grivtsov et son opérateur Radio, miraculeusement en vie après le crash de leur bombardier.

 

Très amoureux, Gritsov et Katia luttent ensemble pour échapper aux soldats allemands et miliciens qui les traquent...

 

Mon avis

 

La facture du film est assez conventionnelle et n'échappent pas aux stéréotypes. Le personnage de Katia est peu trop "minette" à mon goût pour une femme militaire...Elle a peur de tout, même des chevaux...ce qui laisse la part belle à Gritsov en super soldat de l'Armée Rouge. Comme je l'ai souligné dans un précédent billet sur les femmes dans l'Armée Rouge, ces femmes combattantes ont fait preuve d'un courage remarquable pedant la Guerre. si émotionnelles soient elles les femmes russes sont fortes et ont beaucoup de ressources morales.

 

http://img1.1tv.ru/imgsize460x345/PR20110419122028.JPGLa série se laisse voir néanmoins avec plaisir et donne une vision moins idéalisée de l'Armée Rouge que dans les films de l'après guerre. L'Armée Rouge n'a pas hésité à sacrifier nombre d'hommes et femmes, victimes de la Paranoïa du régime et des commissaires politiques.

 

La série s'est révélée au fil des épisodes beaucoup plus haletante et intéressante que je m'y attendais après le premier épisode. La guerre est abordée avec beaucoup de réalisme et surtout l'armée rouge est démystifiée de même que la patriotisme indestructible des russes. Le thème de la trahison et de la frontière pas toujours nette entre collaboration et résistance est explorée à fonds.

 

Les personnages principaux se trouvent confrontés à des choix moraux et existentieles dramatiques comme Gritsov qui dans un camp de prisonniers de la SS est contraint de signer un papier où il reconnaît travailler pour les allemands pour empêcher sous ses yeux le massacre de villageois. Ensuite il accepte d'être photographié dans le camp pour ne pas être fusillé...Ainsi les nazis pensent pouvoir le tenir...

 

Quand Gritsov s'échappe il rejoint sa chère Katia chez les partisans où il se bat comme un lion, risque sa vie à de multiples reprises. Son passé dans le camp le rattrape; si les partisants voient en lui un camarade de combat, l'armée rouge l'entend d'une autre oreille ; c'est un traître !  comme était considéré comme traite par le régime stalinien tout homme ou femme rescapé des camps de prisonniers allemands.

 

 

Finalement Gritsov échappe de justesse au peloton d'exécution, mais c'est l'un des rares compromis du film qui dresse un tableau réaliste de la guerre et de l'occupation sur le Front est, et nous engage dans une réflexion sur la nature humaine.

 

 

 

 

Photos du film

http://img1.1tv.ru/imgsize460x345/PR20110419122139.JPG

 

http://img1.1tv.ru/imgsize460x345/PR20110419122742.JPG

 

http://img1.1tv.ru/imgsize460x345/PR20110419122257.JPG

 

Autre article sur l'Armée rouge et la Grande guerre patriotique

Femmes de l'armée rouge

Quand passent les cigognes

 

Repost 0
Published by Jean-Marc - dans cinema russe
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 11:58

Un film du cinéaste russe Mikhail Kalatozov.


Scénario : Viktor Rozov

Un très beau film en noir et blanc d'une intensité dramatique bouleversante, une histoire d'amour tourmentée où se mêlent les destins d'une femme et de deux hommes. Un des meilleurs films soviétiques que j'ai eu l'occasion de voir - le cinéma en état de grâce...
Les deux  principaux interprêtes sont Tatiana Samoïlova  dans le rôle de Veronika et  Alekseï Batalov dans le rôle de Boris. Alexandre Chvorine interprête Mark.

Quand passent les cigognes -l'histoire

quand-passe-cigognes5.jpgMoscou -1941. Deux jeunes gens, Boris et Veronika s’aiment d’un bel amour spontané, profond et lumineux . Mais quand éclate la guerre, Boris est volontaire pour combattre au front. Au cours d'une attaque aérienne, les parents de la Veronika meurent dans leur appartement. Elle est ensuite recueillie par les parents de Boris.

Sans nouvelles de son fiancé, affaiblie par la perte de ses parents, Véronika finit par céder au désir sombre et frénétique de Mark, le cousin de Boris, lors d'une scène dandesque qui a lieu pendant un bombardement de Moscou. Elle se résoud à contre coeur à l'épouser.

Avec son mari Mark elle suit les parents de Boris, médecins dans un hôpital militaire. Son indifférence pour Mark se change en haine et mépris quand elle apprend qu’il a intrigué pour ne pas être mobilisé. Elle le quitte et garde espoir dans le retour de Boris...

Quand passent les cigognes - un film audacieux, émouvant, dramatique

quand-passe-cigognes8.pngLe film de Mikhail Kalatazov a connu un triomphe à Cannes en 1958 et  remporta de nombreux prix dans de multiples festivals internationaux.

L'actrice Tatiana Samoïlova si émouvante dans le rôle de Veronika a beaucoup contribué au succès du film. Son jeu naturel exprime à merveille les sentiments contradictoires qui l'habitent et la tourmentent : passion amoureuse,  douleur de la séparation, culpabilité et effroi de la trahison suite à son mariage avec Mark, espérance et foi dans le retour Boris.

A la sortie du film,  le cinéaste Eric Rohmer est élogieux : « Nous trouvons tout ici, écrit-il : la profondeur du champ et les plafonds d’Orson Welles, les travellings acrobatiques d’Ophuls, le goût viscontien de l’ornement, le style de jeu de l’Actor’s studio ». 

Le chef opérateur, Sergei Ouroussevski, est pour beaucoup dans l'originalité photographique et la virtuosité formelle du film. Avec Kalatozov, Sergei Ouroussevski récidive avec audace comme chef opérateur sur des films comme Soy Cuba et La lettre Inachevée.

Prix  reçus par le film Quand passent les cigognes

  • Palme d'or du meilleur film "pour son humanisme, pour son unité et sa haute qualité artistique", Festival de Cannes en 1958
  • Prix de la Commission Supérieure Technique au chef-opérateur Sergueï Ouroussevski et Mention spéciale d'interprétation à Tatiana Samoïlova
  • Prix spécial de l’Union Soviétique, 1958
  • Prix Selznik du meilleur film étranger aux USA, 1958

quand-passe-cigognes.jpgLe cinéaste Mikhail Kalatozov  est un réalisateur russe d'origine géorgienne (1903- 1973.) Outre ses films à succès Quand passent les cigognes et Soy Cuba,  Kalatozov a tourné une bonne vingtaine de films et documentaires dont Sang tsigane, La femme aveugle, La griffe dans la botte ou Le clou dans la botte,Valeri Tchkalov, Les invincibles, Le complot des condamnés, Les tourbillons hostiles, Trois amis fidèles ou Amis fidèles, Le premier échelon ou Le premier convoi ,Félix Dzerjinski, Quand passent les cigognes (Letyat zhuravli), La lettre inachevé, Soy Cuba, La Tente rouge (Krasnaya palatka/La tenda rossa)

 

Photos du film

  quand-passe-cigognes6.jpg

Tatiana Samoïlova : Veronika (mention spéciale d'interprétation au festival de Cannes 1958)
quand-passe-cigognes-7.png

2332173546_a22c310838.jpg


scène à Moscou
doc 2759 0


Vision ( noces de Boris et Veronika )
KMP-DVD[(093497)19-52-06]


L'agonie de Boris (Alexeï Batalov )
KMP-DVD[(089519)19-48-22]


L'affiche du film


quand-passe-cigognes-affiche.jpg

Extraits du film Quand passent les cigognes



Autres liens sur le cinéaste russe Mikhaïl Kalatozov et les acteurs du film

Article wikipedia Mikhaïl Kalatozov
Article wikipédia Quand passent les cigognes
Article wikipedia Tatiana Samoïlova

Article wikipedia Alexei Balatov

Autres articles sur le cinéma russe

Danelia

La Russie sur Internet

Carte Russie

Russie web

Annee France Russie 2010

Repost 0
Published by Jean-Marc - dans cinema russe
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 10:33

Les zazous - Quelle comédie musicale !

Dans la cadre du Festival Regards de Russie qui a lieu au Cinéma L'Arlequin à Paris, du 28 octobre au 3 novembre, nous sommes allés voir Les Zazous (Стиляги), une formidable comédie musicale et une évocation saisissante de l'URSS de l'après-guerre.

Le film de Todorovsky est joyeux, jubilatoire - un hymne à la liberté et à l'anticonformisme.
Les zazous, ou plus exactement, les stiliagi, c'est une contre-culture et un mouvement nés dans la Russie stalinienne. Le film met bien en évidence les dangers d'une attitude marginale dans une société policière, où le moindre signe distinctif peut être considéré comme de la déviance sociale et objet d'une répression acharnée du pouvoir.

Les zazous, c'est aussi le puissant appel de la musique afro-américaine et d'un mode de vie nouveau  : jazz, swing, Lindy hop...car la jeunesse Zazou fantasme sur l'American way of life et tente d'imiter la jeunesse de Broadway.
 

L'acteur principal, Anton Shaguine, présent lors de la projection, est bouleversant de justesse, d'authenticité et dresse la portait d'un jeune homme sensible, timide et passionné, qui d'abord embrigadé par les jeunesses communistes finit par céder à la fascination qu'exercent les zazous et à l'appel passionné de l'amour, de la sensualité et de la liberté.

 

Car le jazz , la danse et  la fantaisie, c'est aussi l'ode à la sensualité, à la sexualité, aux sentiments, à la vie...Todovsky met tout cela en scène magnifiquement dans des chorégraphies éblouissantes, des chansons lyriques et pleines d'humour...C'est truculant, ça vit, ça s'engueule, ça danse et ça aime très fort !On bascule entre le rêve et le cauchemar stalinien. 

 

Plus qu'une comédie ou un film musical chatoyant, un film qui porte tous les germes de la révolte et toutes les aspirations à une vie pleine et entière, un hymne à la jeunesse à la fois lucide et jubilatoire.

Les Zazous - Стиляги - bande annonce du film




Les Zazous-Стиляги- Моя Маленькая Беби

Une scène musicale à la sauce Broadway


Les Zazous- Стиляги - финал (Чайф "Шаляй-валяй")

La scène finale des Zazous


Repost 0
Published by Markovitch - dans cinema russe
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 11:38
Je revois toujours avec plaisir les films du cinéaste russo-gorgien Gueorgui Danelia. Parmi ses films, deux comédies m'ont particulièrement touché.
  • Marathon d’automne ( Осенний марафон) comédie dramatique

  • Mimino ( Мимино) comédie


Marathon d’automne ( 1979)

 

Réalisateur: Danélia Guéorgui
Scénariste: Volodine Alexandre

 

EDITEUR DVD : Ruscico

Durée: 94 min.

Langue : russe, français, anglais...

Mon avis
Une très jolie comédie dramatique qui laisse une impression durable longtemps après l'avoir regardée . Une chronique sentimentale proche du quotidien, par moment mélancolique, avec de vrais sommets burlesques. L'interprétation impécable des principaux comédiens concourt beaucoup à la réussite du film. Les dialogues tour à tour émouvants et désopilants scandent les scènes, marquée par la patte subtile du cinéaste Gueorgui Danelia. Le film est très bien doublé en français;

L'histoire
Bouzykine, le héros de cette comédie dramatique, est un homme sensible toujours prêt à aider son prochain et par conséquent très sollicité. Manquant de caractère, il ne sait rien refuser, ce qui lui complique beaucoup la vie. Son problème est de faire un choix, de donner la préférence à ceci ou à cela, surtout dans sa vie privée. Ne voulant pas charginer son amante, bien malgré lui il fait souffrir son épouse, et se révèle incapable de prendre une décision définitive...C'est le ressort de cette comédie douce-amère, toujours touchante et drôle.

Acteurs

  • Oleg Bassilachvili : Cet acteur est formidable dans le rôle de Bouzykine. Une grande justesse dans l'interprétation de son personnage. Oleg Bassilachvili réussi a nous émouvoir et à faire de Bouykine un personnage profondément attachant, malgré son manque de résolution...
  • Evguéni Léonov :Si le personnage a un côté pathétique, à cause de son caractère obstiné et borné, qui prête à rire, l'interprétation de Léonov n'en est pas moins très convainquante. Les scènes qui mènent de l'apéro vodka à la cueillette aux champignons, sont parmi les plus délicieuses du film.
Liste des acteurs

Bassilachvili Oleg, Goundaréva Natalia, Néélova Marina, Léonov Evguéni, Norbert Cuhinké, Krioutchkov Nikolaï, Voltchek Galina, Brondoukov Bronislav, Grammatikov Vladimir, Podgorny Nikita, Médvédev Vadim

Récompenses

  • Grande Conque d’Or du Festival de San Sébastien 1979
  • Prix de la meilleure interprétation masculine (Evguéni Léonov)
  • Prix de la FIPRESCI au Festival de Venise 1979
Source : Ruscisco


Générique du film Marathon d’automne ( Осенний марафон)

Le générique est filmé dans le métro de Saint-Peterbourg.
J'aime la vue en plongée dans les immenses escalators du métro qui semblent descendre au centre de la Terre.


Mimino (1977)

mimino film de danelia Réalisateur: Danéliya Guéorgui
Scénariste: Revaz Gabriadzé, Tokaréva Victoria, Danéliya Guéorgui
Opérateur: Petritski Anatoli
Compositeur: Kantchéli Ghiya
Genre: Comedie
Durée: 97 min.

EDITEUR DVD : Ruscico



Mon avis

Une comédie, par moment franchement loufouque et irrésistible. C'est aussi une grande histoire d'amitié entre un gorgien et un arménien. En dépit du ton réaliste, une fable sur le thème : Ce qu'on recherche parfois très loin est juste sous nos yeux, mais il fallait s'en éloigner pour enfin l'apercevoir...la Georgie natale pour le personnage principal Mimino.

Histoire

Mimimo est un jeune pilote d’hélicoptère dont le travail consiste à livrer le courrier, les fruits,les passagers, les moutons de village en village dans les hautes montagnes de la Georgie.. Mais son rêve est d'être pilote de ligne.

Pour forcer la chance, il se rend à Moscou pour entrer dans la compagnie internationale « Aéroflot » . Puis Mimino rencontre un chauffeur de camion arménien, Khatchiyan, qui devient son ami. Mais il rencontre également un personnage bien moins sympathique, avec lequel sa sœur a eu maille à partir autrefois...

Acteurs

Vakhtang Kikabidzé, Mkrtchan Frounzé, Proklova Eléna, Léonov Evguéni, Daouchvili Koté, Rouslan Mikaberidzé, Zakro Sakhvadzé, Koukouchkina-Dioujéva Marina, Kramarov Savéli, Khvitchiya Hyppolite, Titova Valentina

Récompenses

  • Grand Prix du Festival de Moscou 1977
  • Laceno d’Or du Festival d’Avelino 1978
Source : Ruscisco

Le générique du film Mimino, avec un magnifique survol de montagnes et vallées georgiennes...



Une bande annonce du film, avec quelques scènes parmi les plus drôle du film.
Dans une scène mémorable , Mimino aux commandes de son hélicoptère transporte une vache suspendue par un filin...

Repost 0
Published by Markovitch - dans cinema russe
commenter cet article
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 14:06

Кин-дза-дза

Etonnant, incoyable, burlesque !

Kin Dza Dza film science-fiction Georgi DaneliaLes adjectifs manquent pour désigner cet OVNI cinématographique venu de l’est, ce film culte à l’humour joyeusement déjanté.

Voilà une étonnante satire de tout régime autoritaire, de toute société où l’effondrement de la culture dégénère en simple rapport de domination et d’humiliation.

Si les habitants de la planète “Pluke” maitrisent une technologie avancée et pratiquent la téléportation galactique, leur société se délecte dans l’oppression la plus brutale et la plus ostentatoire.

La couleur du pantalon détermine ainsi la classe sociale : le rouge est la couleur des dominants devant lesquelles les dominés doivent s’aplatir et se livrer à toutes sortes de rituels ou génuflexions ridicules, comme dans la cage en fer où se produisent les deux comédiens.

S’ils sont télépathes, ils ne possèdent que deux mots dans leur langage : Kou” et “Ki”qui scandent le film comme une litanie comique et grimaçante.





Tous les coups tordus sont possibles, tous les mensonges, surtout pour se procurer les précieuses allumettes, qui leur fournissent le carburant spatial.

Le film abonde de décors ensablés, de costumes usés jusqu’à la corde, de véhicules insolites et brinquebalant , et autres objets qui battissent une réalité à la fois comique, sombre et étrangement poétique.



Ci-dessous un lien vers

Кин-Дза-Дза Kin-Dza-Dza 1986



Un autre extrait de Kin Dza Dza

Repost 0
Published by Markovitch - dans cinema russe
commenter cet article

Présentation Du Blog

  • : Destination Russie
  • Destination Russie
  • : Blog Russie. Carnet de voyage et photos de la Russie, culture et musique russes. Moscou, Saint-Pétersbourg, Sibérie, taïga...
  • Contact

Voyages en Russie

destination-russie-copie-1.jpg

Visa-Voyage-Russie.fr est un guide voyage et un site d'information sur le tourisme en Russie. Les infos essentielles sur les visas russes: invitation, voucher, visa russie ,Invitation Russie, les ambassades de Russie ...un guide pratique pour voyager en Russie en toute tranquillité.